Agent de sécurité ou garde du corps, même combat ?


Quelle est la différence entre un agent de sécurité et un garde du corps ?

On entend souvent parler dans les médias d’agent de sécurité, de garde du corps, de vigile ou encore d’agent de protection rapprochée, mais qu’est-ce qui les distingue ?
Ce sont des métiers soumis à certaines réglementations, notamment à la délivrance d’une carte professionnelle par le CNAPS (Conseil National des Activités Privées de Sécurité).
Quel est le rôle des agents de sécurité privée ? Qui peut avoir besoin d’un garde du corps ? À quelles règles ces agents secrets sont-ils soumis ? SC SECURITY vous explique tout.


Qu’est ce qu’un agent de sécurité?

Un agent de sécurité doit assurer la protection des biens et des personnes. Ses missions principales sont d’accueillir, de surveiller et de contrôler l’accès des sites sur lesquels il est affecté.
L’agent de surveillance doit également procéder à des rondes et contrôler le respect des consignes de sécurité du site dont il a la charge.
En cas d’accident ou d’évènement exceptionnel, l’agent de sécurité participe aux interventions de première urgence, il devra savoir alerter, guider les équipes de secours et rédiger des rapports d’intervention. Un agent de sécurité privée peut se spécialiser dans différents secteurs d’activité dont l’appellation pourra varier, on parlera alors d’agent de gardiennage ou de télésurveillance, agent cynophile, agent de sûreté aéroportuaire ou encore convoyeur de fonds.

La réglementation des métiers de la protection

Agent de sécurité ou garde du corps, ces deux métiers sont soumis à des règles strictes. Carte professionnelle pour l’un, formation pour l’autre, anciens policiers, gendarmes ou militaires retraités sont souvent recrutés.

Carte professionnelle des agents de sécurité

C’est un métier impliquant des accès et des autorisations sur des zones souvent convoitées pour des biens de valeurs, telle que de la marchandise coûteuse, c’est pourquoi il est important de suivre la réglementation du métier. En effet, un agent de sécurité aura accès à des sites nécessitant un système de surveillance, de gardiennage ou vidéo protection requérant certaines compétences : gestes de premier secours, prévention ou lutte contre un incendie par exemple. C’est pourquoi, il est imposé aux agents de sécurité ou aux entreprises de sécurité et de prévention d’être détenteur d’une carte professionnelle délivrée par le CNAPS, Conseil National des Activités Privées de Sécurité valable pour une période de 5 ans. Toute personne souhaitant exercer des activités de sécurité privée doit suivre la réglementation du code de la sécurité intérieure.

Protection rapprochée réglementation

Un garde du corps, comme son nom l’indique, doit protéger le corps de quelqu’un. De ce fait, l’agent de protection rapprochée doit justifier le suivi d’une formation ou justifier d’une certaine expérience : police, gendarmerie ou armée.
Le métier d’agent de protection physique de personne dépend, tout comme l’agent de sécurité, des autorisations délivrées par le CNAPS. Celui-ci délivrera un agrément ou une carte professionnelle. Les autorisations délivrées par le CNAPS dépendent de l’expérience des agents et des formations qu’ils auront suivies.

Les formations des métiers de la protection privée

En ce qui concerne le métier de garde du corps, les formations permettant l’obtention de l’agrément du CNAPS doivent délivrer un diplôme officiel d’agent de protection rapprochée. Il y a différentes appellations pour un tel diplôme :
• APR (agent de protection rapprochée)
• A3P (agent de protection physique de personne)
• PIPP (protection de l’intégrité physique de personne)
• A2P (agent de protection physique)
En ce qui concerne le métier d’agent de sécurité, il faudra être détenteur d’une formation nommée SSIAP 1, SSIAP 2 ou encore SSIAP 3 selon le grade et le métier concerné. L’appellation SSIAP correspondant à Service de Sécurité Incendie et d’Assistance à Personnes.

Intriguez ? Intéressez ? Contactez notre équipe dès maintenant.